Une maison d'hôtes
à vocation culturelle et spirituelle

Pour l’humour de Dieu

Dialogue inter-religieux / Œcuménisme Foi / Bible / Écritures et Théologie Enjeux de société

Du vendredi 28 janvier 2022, 17:00
Au dimanche 30 janvier 2022, 14:00

Rire de nous pour rire de tout ?

En partenariat avec Les Amis de la Vie, Hermeneo et Coexister

Pré-réservation

À partir de
182 €
En pension complète en chambre individuelle (taxe de séjour non incluse) Réserver
À partir de
55 €
par personne en chambre collective Réserver
Réservation personnalisée
Nous contacter
L’INTERFESTIVAL DES RELIGIONS ET DES CONVICTIONS

/ Des témoins, des experts, des théologiens issus des principales traditions spirituelles
/ La participation active des jeunes du mouvement interconvictionnel Coexister
/ En partenariat avec Les Amis de la Vie, Hermeneo, Coexister.

Du vendredi 28 janvier 2022 (18h00) au dimanche 30 janvier 2022 (15h00) :
Tables rondes, ateliers thématiques, veillées conviviales, temps de prière….

Programme à venir

Est-il encore possible de rire ? Les humoristes se plaignent de la montée du politiquement correct ou de la pression croissante des intégrismes qui voudraient les bâillonner. Personne n’a oublié l’attentat terroriste contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, dont les dessins ont été jugés blasphématoires par quelques fanatiques. Peut-on rire des religions, et leurs fidèles sont-ils capables de rire d’eux-mêmes ? Les croyances, les convictions politiques et philosophiques ou les comportements religieux sont-ils au-dessus de l’humour et de la caricature critique ?

Le rire représente un formidable outil de désacralisation et de « profanation » de tout ce qui voudrait prendre la place de l’absolu et du divin. En ce sens, on ne s’étonnera pas de ce que les juifs remportent la palme de l’excellence dans ce domaine. Le chemin de l’humour sur soi et de l’autodérision apparaît comme le plus fructueux et le plus efficace accomplissement de la béatitude bien connue : « Bienheureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes : ils n’ont pas fini de rigoler ! » A côté du judaïsme, il semble bien difficile de parler d’un humour spécifique aux chrétiens ou aux musulmans. Des croyants qui ont de l’humour, il y en a toujours eu dans toutes les traditions religieuses (et c’est fort heureux), mais point d’humour communautaire à l’horizon. Les humanistes eux-mêmes, athées ou agnostiques, n’échappent pas à cette difficulté de rire de leurs convictions les plus profondes. Il existe aujourd’hui de multiples formes de radicalité, même chez ceux qui prétendent les dénoncer.

On insiste beaucoup aujourd’hui sur le rire critique, dérangeant et libérateur ou sur le rire désacralisant, iconoclaste. En contre-point, le philosophe Thomas Hobbes nous rappelle aussi le rire de « supériorité ». Il est des rires de subversion, mais aussi des rires de domination. Ainsi dans les controverses religieuses ou philosophiques, le rire peut être une arme. Plus largement, dans son ambivalence, le rire semble entretenir un lien avec la violence, qu’il s’agisse de la domestiquer ou de l’exercer. Il est une arme contre le pouvoir, mais parfois aussi une arme de pouvoir.

Les réflexions sur le rire jalonnent la modernité européenne. Dès le XVIIe siècle, s’élaborent des oppositions (rire/fanatisme) ou des distinctions entre différents types de rire (raillerie agressive/joyeuse hilarité…), entre ses bons et mauvais usages. Peut-on dégager des particularités historiques, sociales et culturelles du rapport au rire dans les différentes religions ? Quelles sont les limites sociales du rire ? De nos jours, le rire critique, dérangeant et libérateur, est mis en avant, mais il ne s’agit pas uniquement de rire contre les religions. Le rire peut participer du rite, être inclus dans l’horizon croyant.

Dans une ambiance de radicalisation et d’hypersensibilité des uns et des autres, où chaque parole, chaque caricature, chaque œuvre d’art est scrutée, décortiquée, utilisée et manipulée pour mettre le feu à des esprits déjà échauffés par les aléas de l’actualité ou par les revendications communautaires, l’humour paraît plus que jamais nécessaire… et salvateur ! L’humour n’est-il pas une manière heureuse de prendre de la distance avec nos convictions, avec ce qui nous est le plus cher, avec le malheur comme avec les périls qui nous guettent ?

Dieu a-t-il le sens de l’humour ? Peut-on rire de la chose religieuse ? Les plus convaincus savent-ils rire d’eux-mêmes ? Le rire est-il satanique ? Quelle place occupe le rire et l’humour dans la Bible ou dans le Coran ? Bouddha ou Jésus riaient-ils ? Qu’en disent les philosophes ? Peut-on rire du handicap, des femmes battues, des orientations sexuelles ? Peut-on rire d’Auschwitz ? Finalement, peut-on rire de tout ? Et avec qui ? Des questions auxquelles nous tenterons de répondre avec les experts, universitaires, religieux ou théologiens qui interviendront lors de cette rencontre.

Laurent Grzybowski

/ Le colloque s’adresse à tout public désireux de mieux connaître les grands monothéismes comme les courants de pensée contemporains et leurs rapports à la société actuelle.

/ Toutes les générations sont les bienvenues. La richesse des échanges en sera renforcée.

C’est pour bientôt !

/ Se faire des amis de toutes convictions, religieuses ou non.

/ Découvrir les rites comme les paroles de nos frères chrétiens, juifs et musulmans.

Pension complète, hébergement confortable en chambre individuelle ou partagée selon vos souhaits, lits faits, linge de toilette fourni. En chambre collective, apporter son duvet et son linge de toilette.

Les régimes alimentaires sont pris en compte sur prescription médicale ou pour des raisons culturelles, à condition de nous en informer au moment de la réservation.

Pour l’organisation de votre voyage :

– Train : la gare la plus proche est à St Malo (30 km).
– Bus : le vendredi au départ de la gare de St Malo à 18h05 avec la compagnie Tibus (2,50€) / le dimanche au départ de l’Abbaye à 15h30 (5€ – s’inscrire auprès de notre secrétariat)

Les tarifs n’incluent pas la taxe de séjour.

Est-ce que je peux arriver tard le soir ?
L’accueil ferme à 21h30. S’il vous est impossible d’arriver avant, il faut en informer au préalable l’Abbaye et nous ferons en sorte de permettre votre arrivée dans les meilleures conditions. L’arrivée n’est en revanche plus possible après 22h.

Suis-je obligé de rester dormir et manger à l’Abbaye ?
Non, vous pouvez parfaitement ne participer qu’aux rencontres du colloque ou être hébergé à l’Abbaye sans forcément y partager tous les repas.

Quel est le montant de l’acompte que je dois verser ?
Le montant des frais dits d’animation.

Dois-je vous payer le solde avant d’arriver ?
Ce n’est pas la peine. Le règlement se fait habituellement à l’arrivée.

Puis-je régler mon séjour en chèques vacances ?
Oui, et même l’acompte.

J’arrive à la gare de St Malo, comment venir à l’Abbaye ?
Voir ici notre accessibilité ici

Viendrez-vous me chercher à la gare ?
Non, l’Abbaye vous propose une aide au covoiturage (voir ici).

Je ne peux pas venir. Est-ce que vous remboursez l’acompte ?
Dans la plupart des cas, oui. Voir nos conditions générales de vente.

Disposez-vous de chambres adaptées aux personnes en situation de handicap ?
Oui. Demande à formuler au moment de votre réservation.

Pré-réservation

À partir de
182.00 €
En pension complète en chambre individuelle (taxe de séjour non incluse) Réserver
À partir de
55.00 €
par personne en chambre collective Réserver
Demande personnalisée
Nous contacter

Accès directs